A la croisée des chemins

Forum privé de sauvegarde de jeux, sujets et fiche de personnage!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fiche perso Elfie]Adelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfie
Cette semaine, Maître Jedi
avatar

Messages : 1837
Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 33

MessageSujet: [Fiche perso Elfie]Adelia   Mer 9 Avr - 10:21

Afin de survivre, Sorrow a décidé de mourir civilement et vit désormais sous une nouvelle identité




(merci à Canis pour l'image!)

Prénom: Amala Adelia
Nom: "EelHam" Ma'ati
Surnom: SorrowDely
Condition: Esclave en cavale Aide-soignante
Race: Chev
âge: : 25 ans
Compagne d'Adam San avec qui elle a fondé l'étrange regroupement mi famille mi clan du Silver Owl Compagny, nom du vaisseau qui les accueillaient autrefois.
Ce groupe rassemble actuellement Adam San, sa soeur Zii San, Chu-Hui Ushu, Anita, Elend San et elle-même.


Armes: Une courte arme de poing qu'elle cache soigneusement et un blaster

Pour une raison encore inconnue à ce jour, Adelia/Sorrow est complètement répulsive à la Force et incapable de la ressentir ou de l'utiliser. Son corps semble y faire obstacle même si elle peut en subir les attaques. Celles-ci ont toutefois sur elle un effet moins violent que sur le commun des mortels.

Elle a récemment vaincue son dernier handicap l'empêchant de porter un enfant et mis au monde un fils, Elend San enfant d'Adam San.


Delete
Itemps particuliers :
Elle ne possède pas grand chose à elle, mais un des rares objets de valeur qu'elle arbore en permanence est un collier de perles bleues, étonnement précieux pour une personne si modeste, présent de Katel, son amour perdu. Elle lui attribut une valeur sentimentale infinie et ne le laisserait derrière à aucun prix.

Portrait physique:
Maigre et osseuse, légèrement musculeuse. Fait preuve d'une souplesse non humaine qui donne doute sur sa race de provenance ou qui la fait passer pour une bâtarde. Cheveux longs châtains délavés par la malnutrition. Yeux bruns clairs également délavés perpétuellement tristes. Taille moyenne, environ un mètre septante. Elle porte un bracelet d'entrave brisé au poignet droit elle ne peut pas l'enlever. Bien que cela soit totalement invisible, elle a subit durant son esclavage une opération destinée à l'empêcher de procréer.

Histoire: Sorrow a migré d'une planète à l'autre pour trouver du travail. Paumée jusqu'à la moelle, elle a survécu plus qu'elle n'a vécu, sans travail ni lieu de vie fixe.
Dans un engrenage d'esclavage, elle n'avait pas une lourde série de choix: obéir ou mourir.
Cette loi de la terreur a changé du tout au tout depuis son arrivée sur Nar Shaddaa où elle misé lourd pour retrouver une condition humaine. Une des particularités de Sorrow est de n'avoir aucun égo, stigmate qu'elle garde du passé. Elle ne peut pas être elle-même, elle est simplement une survivante.


Portrait d'Adelia
Physique:

Quoique toujours de petite constitution, elle a récupéré grâce à des soins soutenus un corps harmonieux. Ses cheveux ont reprit leur ton châtain et même son grain de peau semble avoir repris des couleurs. Elle est devenue -ou redevenue- une jolie femme quoique méconnaissable par rapport à l'époque où elle se faisait appeler Sorrow. La plupart de ses cicatrices ont disparus, bien soignées et longuement traitées pour ne laisser qu'une peau relativement uniforme. Seule la marque sur son bas-ventre attestant de sa stérilité n'a pas disparu pendant cette métamorphose.
Sous l'effet d'une nutrition saine et régulière et d'un soin perpétuel, sa peau et ses iris ont repris leur pigmentation d'origine et elle dispose d'un regard bleu sombre assez peu commun à sa race.

Portrait mental:

Même si elle est restée un être tourmenté, avec sa nouvelle identité et sa nouvelle vie, Adelia s'est forgée une nouvelle personnalité emplie d'altruisme et de volonté d'agir. Elle n'est plus spectatrice mais influe à présent sur les événements en suivant autant son cœur que son esprit. Elle est profondément bienveillante mais n'a pas peur de s'investir dans les causes qu'elle défend.


Chapitre I enfer.
La pluie


Elle martèle le toit de l'abri de fortune de Sorrow. Raclant les bas fonds de Commenor, la jeune fille n'a rien trouvé d'autre que le bidonville où s'installer et vit sous un abri en taule abandonné par son précédent occupant. Et la pluie cogne inlassablement, de ce rythme lancinant là, juste au dessus de sa tête. L'eau s'infiltre par des gouttières, tombant dans des récipients de fortunes, sur le peu de nourriture et vêtements de la jeune abandonnée.
Le regard vide, Sorrow suit les mouvements de l'eau des yeux. Ce n'est ni mieux ni pire que tout ce qu'elle a connu. A son bras, un bracelet d'entrave brisé reste toujours scellé, comme pour lui rappeler ce qu'elle est: une esclave en fuite.

"Mourir demain... dans un mois... dans un an... quelle différence?"

Elle regarde les flaques d'eau hors de son abri, le regard vitreux. Le peu de moral qui lui restait brisé par des années d'asservissement et une trop longue fuite sans aboutissement.

"Je hais ce monde... Plus rien n'a d'importance. Plus rien."

La pluie a tendance à attirer les larmes mais celles de Sorrow se sont taries depuis longtemps. Il n'y a plus que son cœur qui pleure encore. Peut-être pourra-t elle être sauvée, peut-être pas, mais jamais elle ne pourra oublier...
Jamais...
jamais...
jamais...
Ses pensés résonnent avec l'incessant martèlement lent de la pluie. Le temps semble s'allonger à cause de la faim. Elle a disputé aux scurrier les restes des poubelles une fois de plus, elle a volé des cigarettes pour tromper son estomac suppliant...
Pour combien de temps?

Chapitre II: renaissance


Le matin est avancé, elle traîne à la Cantina à l'affût d'un peu de nourriture.
Une rencontre, un tournant.
Zeitan.
Sorrow lève les yeux vers la femme qui vient de lui faire une proposition alléchante: un travail. Pas un travail harassant ou dégradant... même pas humiliant. Et elle la regarde dans les yeux?
Si la providence a un nom, pour Sorrow elle s'appelle Zeitan.
Zeitan, la renaissance de son espoir et de ses efforts.
Aidée par la pirate et enrôlée dans l'équipe, elle s'efforce de refaire surface avec une toute nouvelle détermination.
Un peu plus ou un peu moins hors la loi de toute façons...

"les gallows birds... une famille?"

Elle commence à s'équiper du minimum vital en vêtements neufs et de denrées alimentaires fraîches. C'est un tournant, ça vie continuait.

"la piraterie"

Elle reste un peu rêveuse. C'est un rebondissement inattendu...
La piraterie. Son nouveau foyer.
Elle file pieds nus d'un endroit à l'autre à la recherche d'un mentor. Elle veut surmonter sa peur du mâle, elle veut devenir plus forte, elle veut devenir PIRATE!

III) Vocation


Elle avait le désir de se rendre utile. La première visite de Zeitan avait tout chamboulé: elle n'était plus à court d'espoir. Elle vivait!
Elle vit!
Et enfin elle sait pourquoi. Arrêtée devant la salle d'entraînement au combat, elle prend un sabre laser pour l'allumer.
Se battre oui... Pas tuer, pas blesser. Se défendre.
Et défendre Zeitan!
Défendre sa vie, sa guilde, ses idées.
Quelque chose renaissait en elle, quelque chose qu'on lui avait arraché
La fierté.
Elle s'entraîne dur jour après jour. Elle croit en ce combat permanent. L'instinct n'est jamais mort mais l'intégrité, elle, se reconstruit.
Comme une fleur ouvrant ses pétales après être restée longtemps sous le gèle d'hiver, elle commence réellement à vivre.
Le passé s'étiole avec tout les cauchemars qu'il comporte.
Maintenant elle sait ce qu'elle veut.
Maintenant elle sait qui elle est.
Elle, c'est Sorrow la combattante et elle est libre.
Libre.
C'est à partir de cette rencontre qu'elle commença à exister.

Adelia


Il ne lui restait plus beaucoup de chances de survie. Blessée, exténuée, traquée, elle était dos au mur... Mais le désespoir avait fait place à une nouvelle et très puissante fureur de vivre. Elle fit demi-tour, remonta le centre hospitalier où elle avait été admise pour lourdes blessures et demanda une entrevue avec le médecin responsable de ses soins.
Elle s'appelait Thémys El'Lena, Trianii expatriée et femme loyale. Et elle lui offrit une nouvelle vie.
Amala se fit force de lui raconter son histoire jusqu'à l'aboutissement: le danger de mort qui la guettait. A l'encontre de son éthique et prenant des risques pour son grade, le médecin passa avec l'esclave un marché. En guise de paiement, elle travaillerait comme apprentie dans le centre trop clairsemé en personnel, et en contrepartie, elle fut déclarée morte.
Mais Themys alla plus loin. Gardant Amala renommée Adelia dans une zone d'accès restreinte du Centre, elle prit sur elle de lui offrir un nouveau visage, une reconstruction lente mais sûre.
Une nouvelle chance.
Ses chairs meurtries furent soignées au mieux et réparées dans la mesure du possible, certaines cicatrices disparurent, elle devint une autre.
Et elle commença une vie pleine d'espoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alacroiseedeschemins.forumactif.org
 
[Fiche perso Elfie]Adelia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fan-Fiction] Fiche de mes perso (sans mocs pour l'instant)
» Fiche de Perso online
» [Fiche] Code Geass
» Fiche perso de Wolf O'donnell[validé]
» [Les Ombres d'Esteren][Création de Perso]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la croisée des chemins :: Salons publics :: Star Wars Lost World :: [HRP] Fiches et avatars-
Sauter vers: